DICOM vu par OKI

                                                         

 

 

 

 

 

 

L'impression avec DICOM embarqué au service de l'imagerie médicale. 

 

Avec l'apparition de la norme DICOM (Digital imaging and communications in medicine), dont l'objectif est de standardiser les données transmises entre les différentes modalités, un premier pas a été franchi vers l'impression des images sur papier. En plaçant un serveur d'impression entre la machine et une imprimante laser connectée.

 

De ce fait, les professionnels de l'imagerie médicale ont commencé à s'affranchir des films pour imprimer l'image sur papier standard. Si l'impact écologique du système était, de manière évidente, largement réduit, les coûts d'impression continuaient d'être importants. En effet, le serveur d'impression constituait une dépense d'investissement supplémentaire, véhiculant d'autres coûts : Maintenance, dépannage, sans garantir une fiabilité à 100%.

 

Une alternative existe désormais, fruit d'un long travail de R&D et d'innovation : Plutôt que de placer un intermédiaire, le serveur d'impression, entre la modalité et l'imprimante, la norme DICOM a été intégrée directement dans une imprimante laser.

 

Les avantages sont nombreux. 

 

Plus rapides, plus polyvalentes et plus rentables que les solutions d'impression DICOM existant sur le marché, les imprimantes OKI DICOM sont développées en partenariat avec les principaux fournisseurs d'équipements médicaux ce qui garantit leur parfaite compatibilité avec les matériels utilisés par les professionnels de santé.

 

Quelques paramétrages simples suffisent pour restituer une image de qualité supérieure, au contraire du serveur d'impression qui réclamait des compétences pointues. En outre, l'image est restituée "telle quelle", ce qui garantit aux patients qu'elle n'a pas été modifiée involontairement lors de son transfert entre la modalité et l'imprimante (ce qui n'était pas le cas avec les serveurs d'impression). 

Parallèlement, au-dela de l'impact écologique réduit, les coûts d'acquisition et d'utilisation sont largement inférieurs aux systèmes traditionnels. Ceci est particulièrement essentiel, à l'heure où les pouvoirs publics cherchent à réduire les dépenses de santé, dont la masse ne cesse d'augmenter.

 

De plus, grâce à DICOM, l'échange d'images est facilité, ce qui est particulièrement intéressant dans le cadre de pathologies lourdes, qui nécessitent l'intervention de plusieurs médecins ou équipes médicales. L'échange d'images par voie électronique permet de s'affranchir des systèmes traditionnels (courrier, coursiers, etc.), ce qui, une fois encore, est à la fois bon pour la planète et pour les finances publiques, et facilite la collaboration des médecins.

Grâce à d'autres partenariats avec les principaux fournisseurs de systèmes PACS (Picture Archiving and Communication System) et SIH (Systèmes d'information hospitalier), le praticien peut simultanément imprimer l'image et l'enregistrer dans son système.


Dans la perspective de la généralisation du Dossier Médical Personnel (DMP), l'imprimante DICOM offre une solution légère, économique, et facile à mettre en oeuvre, qui facilite la communication entre tous les acteurs du parcours santé des patients.

 

Sans oublier que, l'imprimante DICOM, propose l'ensemble des fonctionnalités d'une imprimante laser traditionnelle.

 

OKI est aujourd'hui le seul constructeur sur le marché de l'impression capable de proposer aux spécialistes de l'imagerie médicale une gamme d'imprimantes LED avec un serveur DICOM embarqué. La norme DICOM est la principale norme internationale pour la gestion, le stockage, l'impression et la transmission des images médicales. Le serveur d'impression DICOM étant intégré dans les nouvelles imprimantes OKI A4/A3, nul besoin de matériel supplémentaire ou de serveur externe pour imprimer les images médicales.

 

Désormais, les images d'examens comme les rayons X, l'IRM, le scanner et les échographies remises aux patients et aux professionnels de santé peuvent être imprimées sur différents types de papiers, en haute définition, en couleur, et ce à moindre coût.

 

Le responsable marketing met en avant la "stabilité de la qualité des documents médicaux". Sans passerelle extérieur, l'imprimante traite en effet directement le fichier qui lui est envoyé. "Il n'y a donc pas besoin d'un réglage spécifique de la densité des couleurs, de la courbe colorimétrique, etc."

 

Autres avantages d'un système intégré : Le risque de panne, ou d'incompatibilité entre différents appareils, est réduit et l'équipement est moins coûteux. "L'économie peut atteindre 3000 euros pour un praticien, car il n'a pas besoin de relier son imprimante à un pc, de payer une licence, ou un serveur externe coûteux".

 

 

 

 

Gamme d'imprimantes OKI DICOM
Imprimante OKI DICOM C610DM Imprimante OKI DICOM C711DM

Imprimante OKI DICOM C910DM

Imprimante OKI DICOM C831DM

 

 

Pour toute demande d'information supplémentaire n'hésitez pas à me contacter par e-mail  : 

Mentions légales    Conditions générales    Télémaintenance    Démo en ligne